Pfiou...

Agnes Obel

Le 21 octobre, Agnes a (enfin) sorti son 3e album (très très attendu) intitulé "Citizen of Glass". Et je suis loin d'être déçue ! L'album, placé selon ses dires sous le signe de la transparence de part l'essor des réseaux sociaux et du peu d'intimité qu'il reste à chacun, est composé de 10 chansons, toutes autant fidèles à Agnes Obel que totalement différentes. On retrouve la douce voix d'Agnes (ô belle), aussi rocailleuse que fluette.
La chanteuse et compositrice ajoute à ce nouvel album des sons hypnotisants, qui transportent dans un univers sans repère, sans aucun lien. J'y ai personnellement retrouvé l'univers dans lequel nous vivons aujourd'hui : un univers inquiétant, sans véritable sécurité ni intimité, dans lequel la transparence est à la fois rassurante et source d'effroi. Bien que ses chansons soient très intimes, on y ressent une sorte d'inconfort de par la variété des sonorités et des voix. La dernière chanson de l'album, "Mary", en est pour moi l'exemple :

"In my house the silence rang so loud
Under doorways, through the hallway down
Waiting for the secret to grow out
Oh what we do when no one is around"

Agnes Obel réussit donc au moyen d'instruments différents de ses habitudes à déstabiliser ses habitués, à créer une athmosphère beaucoup moins rassurante que dans ses albums précédents, qui ne reposaient exclusivement que sur sa voix, son piano et un violoncelle. Aussi, Citizen of Glass intègre un piano célesta (un instrument de la famille des percussions qui possède un clavier), un mellotron (instrument des années 60/70 qui lit les sons sur des bandes magnétiques), ou encore un piano préparé...
Ma préférée reste "It's happening again"...

"I swear it is true
The past isn't dead
It's alive, it is happening
In the back of my head

No future, no past
No laws of time
Can undo what is happening
When I close my eyes
And with the stars and the moon
I woke up in the night

In the same place
To save me for my eyes
It's happening, it's happening, it's happening again
It's happening, it's happening, it's happening again

I took a day or two
To exil from the light
To unfold that prisoner
They call a mind

And for a brief moment
We could stop the time 
But with the stars and the moon
I woke up in the night 

In the same place, it was sailing before my eyes
It's happening, it's happening, it's happening again"

Citizen of Glass

Je m'arrête là dans ce billet, il vous suffira de l'écouter pour l'aimer...

... mais pour le plaisir :


Familiar - Agnes Obel

It's happening again - Agnes Obel

Une autre portion d'Agnes Obel ici :
http://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2016/10/21/agnes-obel-je-voulais-une-etrangete-en-phase-avec-le-climat-inquietant-de-l-epoque_5018274_4500055.html